Mes principes de précaution (pour ne pas mourir idiot)

Principe de précaution.

PPPRRR

premier principe, principe premier

premier prince

premium

participe passé

tous les jours, rené char : faute de soleil, sache mûrir dans la glace

éteindre le gaz avant de sortir

s’égoutter le sexe avant de rabattre l’abattant (chez les autres)

regarder à gauche, puis à droite avant de traverser ; mais à Liverpool, j’ai failli me faire écraser

errer dans les rayonnages de la bibliothèque avant de choisir tes lectures

ne pas forcer si la coquille de l’huître ne s’ouvre pas

ne pas jeter de pain, c’est la base

javelliser la douche tout nu

se faire examiner la prostate après 50 ans

éviter de donner son avis dans une assemblée

ne pas manger la viande devenue bleue

ne pas chercher à changer mes amis

changer de trottoir quand on croise un flic

ne pas boire de café après 18h

être honnête avec soi-même, et parfois donc brutal avec les autres

ne pas allumer la télévision

assumer : que j’en sois capable ou que j’en sois incapable, j’ai raison

boire un verre d’eau tous les deux verres d’alcool

se souvenir quotidiennement qu’on mourra un jour

cacher son code de carte bleue quand on le saisit

ne pas oublier qu’Heidegger était nazi

nulla die sine linea

pardonner à mes parents leurs erreurs

never explain never complain

se retirer avant d’éjaculer

ne pas dépasser 70kg quand on mesure 1,70m

ne pas marcher sur un sol savonné

reconnaître que personne n’est normal

goûter les plats que je connais pas

ranger son porte-monnaie dans une poche de droite

s’habiller sans plus de trois couleurs sur soi

oui, j’ai toujours fait les bons choix, même si c’était des erreurs

sourire aux critiques

ne pas oublier que ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs

avouer qu’on aimerait arrêter chaque fois qu’on allume une cigarette

acheter mes vêtements en fripe

prendre un quart d’ecstasy seulement quand on ne connaît pas le dealer

personne ne sait vraiment ce qu’il dit, même ton maître

vérifier qu’on a ses clés avant que la porte ne claque

donner au moins dix euros par semaine aux mendiants

quitter la manifestation avant la charge des CRS

relire un livre qu’on a aimé à 18 ans avant d’en parler

le souci est que je crois souvent que j’ai le temps

sourire à la mort

pour aller quelque part, il faut faire un pas

dire non quand on me presse de faire

en amour, ne pas oublier qu’iil y a 400 milliards d’étoiles et que tout ne tourne pas autour de toi

c’est toujours plus facile que ce qu’on avait cru

éviter de crier, sous peine de perdre

ne pas hésiter à aérer le risotto une fois de plus, ce n’est jamais trop

dire aux gens qu’on aime qu’on les aime, malgré les redites

Marcel, un petit blanc pour la route

Cet article a été publié dans Saison 5 (2019-2020). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mes principes de précaution (pour ne pas mourir idiot)

  1. guidru dit :

    Punaise, j’ai l’impression que je vais mourir bien plus idiot que toi…
    Parmi tant d’autres, cette phrase là m’a tué : « assumer : que j’en sois capable ou que j’en sois incapable, j’ai raison ».
    Une succession de perles, joli bijou, vraiment !

    J'aime

  2. atelierlel dit :

    Mathieu entre enfin dans la danse. J’attends avec impatience certains textes d’ateliers passés que j’ai encore un peu en mémoire mais que je lirais bien ! Allez, Mathieu, un bon geste.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s