Archives de catégorie : Saison 4 (2018-2019)

G comme Clément

Mec, cette nuit, j’ai rêvé qu’on m’avait enfermé de force pendant 10 ans, tout habillé.

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

Mon nuage

Depuis que ma femme est morte, aucun de mes 4 enfants ne me rend plus visite et je ne vois pas davantage mes petits-enfants. Ma tripotée de belles-filles et de beaux-fils refuse formellement de me confier sa progéniture en dépit … Lire la suite

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

Concocter une soupe d’os trop grasse

La main soulève le couteau de cuisine jusqu’à ce que le regard puisse se sonder dans le reflet de sa lame. Une couleur rouge sang y délave l’acuité que le regard tente de s’imposer au moment de prendre sa décision. … Lire la suite

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

La question du filtre osmotique

« Entrez, madame ! » Ce fut la première fois qu’on m’appela « madame », la seule également. Je crus tout d’abord que je me trouvais devant un miroir, que j’étais la jeune fille en face de moi qui testait sa propre respectabilité, d’autant que … Lire la suite

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

Bernard, Lucien et les 2 zigotos

Bernard est mon ami. Tous les gens, mon épouse la première, viennent se planter autour de lui comme s’il était le Grand Chêne d’une forêt, voilà Bernard. Paix, joie, humour sont des mots inventés pour désigner ses branches. Bernard m’énerve. … Lire la suite

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

Les bibliothécaires

J’entre dans la médiathèque vide par la porte de derrière, je descends par l’escalier central vers la bibliothèque adultes, dépose mes retours sur le bureau de la bibliothécaire grise, qui me lance un regard bleu métal fixe et froid et, … Lire la suite

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | 5 commentaires

L’appel de la forêt

Les animaux installèrent des toilettes après avoir dégagé une clairière d’une petite parcelle de chênes verts.

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

La poule aux œufs d’or de production allemande

Dans l’expression « poule aux œufs d’or », je n’ai jamais considéré que le mot « poule ». Tandis que mes camarades soulevaient la poule pour appréhender la qualité de ses œufs avant de l’engager éventuellement plus loin, je m’engageais totalement envers la poule, … Lire la suite

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

La condition humaine

Le voilà, notre Lucien, à la fleur de l’âge, 81 années, autant que ses vertèbres, bien tassées, assis à la terrasse de ce café, arborant comme à son habitude un pull rayé jaune et noir.

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire

Reculer et laisser mourir

La scène se déroule sur une immense place, dont on peut imaginer sous l’œil mobile de notre caméra qu’elle est centrale dans ce village. Notre caméra, insatiable comme nous la connaissons, ne semble pas prête à interrompre son long travelling.

Publié dans Saison 4 (2018-2019) | Laisser un commentaire