Archives de l’auteur : guidru

Magny-Lès-Aubigny, 1948

Toutes ces personnes que je ne verrai plus me procurent un immense vertige, le vide qu’elles laissent tourne sur lui-même. Ou est-ce l’addition des morts qui n’en finit plus d’augmenter son résultat ? Ceux qui sont morts d’avoir vécu terrassent en … Lire la suite

Publié dans 11. Ecrire depuis son enfance, Saison 6 (2020-2021) | Laisser un commentaire

L’Éternité moins ton jour

Une flamme noire que le vent malmène. Une robe noire un coup flip, un coup flap, sous des assauts venus du Nord et du Sud, de l’Ouest et de l’Est, d’un zéphyr sacrément versatile. Un fantôme hurle et pénètre dans … Lire la suite

Publié dans 10. L'incurable infirmité du monde, Saison 6 (2020-2021) | 6 commentaires

Entre règles et relativité

C’est à un endroit de la vallée de l’Ouche où sa plaine s’élargit en une permanente monotonie que Monsieur Pierre rend bel hommage à ces dames. L’entrée du château de Monsieur Pierre dans le dos, laissez aller vos pas au-delà … Lire la suite

Publié dans 06.5 A la mode de chez nous | Laisser un commentaire

Le Grand Maître du jeu

Sa fille entra, poussée par Justine, la gouvernante de maison au visage si angélique. Son fauteuil roulant à assise de bois rivalisa de grincement avec le parquet. Tout ce bois qui soutenait sa fille rendait par contraste plus fragile encore … Lire la suite

Publié dans 08. 7 Le grand maître | Laisser un commentaire

Base de patate douce

« Bon dieu, tu es un savant mélange de chieuse et de pisseuse ! Et il a fallu que je tombe sur toi… Un massage, je ne demande tout de même qu’un massage ! Mais que t’ai-je fait, Sainte Déesse de la créativité ?… … Lire la suite

Publié dans 03.1 Le servage | 5 commentaires

Au crépuscule

… dans le même instant noua ses mains au cou du premier serveur que la fonction avait placé à sa proximité, s’y balança afin d’y suspendre le temps. Elle éclata tout naturellement de son propre rire d’enfant, mais la balançoire … Lire la suite

Publié dans 09.8 Textes prophétiques | Laisser un commentaire

Le conducteur de la grosse voiture à grosses roues

J’ai une grosse voiture à grosses roues. Avec, je roule sur tout, vroum !, sur les animaux, les gens, les vieilles surtout, avec leurs vieilles cannes et leurs vieilles lunettes. C’est génial, les grosses roues, ça fait tout craquer. C’est … Lire la suite

Publié dans 09. Ecrire-réécrire | 1 commentaire

Inquisit

Ses habits sont d’un seul tissu de désespoir ; guise de fruits, une seule pourriture le fait ployer direction du sol. Attiré vers l’avant par le poids de ce qui le décompose, sans qu’il ne s’en écroule jamais pour autant, notre … Lire la suite

Publié dans 08. Questions d'identités | Laisser un commentaire

Madame Cerbère

Se seraient-ils appelés Mme Serviette et M. Torchon qu’ils ne se seraient sans doute jamais mélangés.

Publié dans 05.4 Le masque en peau de crocodile | Laisser un commentaire

Couloir/anneau

Le couloir se rétrécit ou s’élargit au gré des circonstances, ou peut-être sont-ce les circonstances qui s’adaptent à ses dimensions.

Publié dans 06. L'immobilité d'une phrase qui attend | 3 commentaires