La poésie au Smic

Tu fais de la poésie au Smic,
Mais c’est pas de la poésie au rabais,
C’est pas parce que t’écris au stylo Bic,
Que ton imagination ne visite pas les palais,
Où vivent reclus les poètes maudits, les peintres nabis et fauves, les affamés de la vie, les femmes aux mœurs libres, les répudiées et les rebus de la société.
Des palais immenses, avec des caves et des portes secrètes, des tables mises et des bibliothèques,
Des palais réservés aux esthètes de toutes nations.
Tu y as tes entrées et mêmes des invitations,
Même si tu écris de la poésie au Smic, de la poésie à tous les vents, pour les petites gens,
Qui connaissent la valeur de l’argent et toutes les frustrations du quotidien,
Tous ces trois fois riens, qu’on balaye devant la porte,
Qui encombrent les petits matins, comme des tas de feuilles mortes,
Colportées par les rêves éteints et les amours mortes.

T’écris de la poésie au smic, c’est à dire plus que gratuite et pas pour de l’argent,
Oui, ne rien faire, se la couler douce, ce n’est pas fatiguant, mais tu sais combien donner est éreintant,
Surtout payé au Smic, tu peux être sûr que le boulot n’est pas reluisant.
C’est de ta faute, si t’as pas fait d’études,
T’avais qu’à te mettre des coups de pieds au cule et faire avancer ta mule, quand il était encore temps!
Maintenant t’es aux abonnés absents,
Tu roules ton rocher pour pas cher et
Tu places ton bonheur dans tes enfants,
Tes œuvres d’art à toi, qui plus tard, dans un futur lointain,
Gagneront mieux leur vie que leurs parents et leurs cousins.
Si tout va bien, génération de feignants !
Si le monde ne te l’a fait pas l’envers, pour changer,
Si tout ne va pas de travers,
Tout ira mieux, demain.

Tu fais de la poésie au Smic, en attendant, pour le plaisir des mots, et crier ta colère si jamais tu la sens. T’écris de la poésie au Smic, c’est à dire plus que gratuite, mais ne rien faire, c’est fatiguant.

NT.

Cet article a été publié dans Hors atelier, Saison 6 (2020-2021). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La poésie au Smic

  1. guidru dit :

    Et encore, t’en as de la chance… Moi, il semblerait que j’écrive des textes au RSA.
    En attendant, espèce de smicard, tu nous en donnes plus que pour notre argent, vachement bien, ce texte !

    Aimé par 1 personne

  2. granmocassin dit :

    Merci Guidru, ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles!
    Je est un autre. Il préfère écrire au SMIC qu’au RSA, encore au temps du RMI, ça le faisait, mais c’est plus ce que c’était. On attend le revenu universel, pour avoir une nouvelle génération de clochards célestes.

    Aimé par 1 personne

    • guidru dit :

      Tu est un autre, si je ne m’abuse. Et si je t’abuse par-dessus le marché, n’hésite pas à me le faire remarquer.
      J’ai entendu dire que serait bientôt instauré un revenu universel au Japon sous l’ère Covid actuelle. Je crois que tu aimes bien cette culture, si je ne m’abuse encore une fois. Alors peut-être pourrais-tu envisager d’y aller écrire des poésies au revenu universel. Même si, encore une fois, tu est un autre. Mais il n’y a qu’à toi que je peux m’adresser… Pourras-tu te transmettre ce conseil de ma part (moi, ma part est bien la mienne, je n’est pas un autre, ne t’inquiète pas) ?

      J'aime

      • granmocassin dit :

        Oui, exact, « tu es un autre. »
        A force d’envoyer des messages à des amis qui ne répondent pas, on finit par s’emmêler les pronoms, on parle tout seul, nous nous faisons la conversation. C’est un message adressé à la part de toi qui n’est pas je, mais qui est soi et donc qui comprend ces choses-là.
        J’aime le Japon, mais ça ne me fera pas aimer l’idée du revenu universel, là-bas ils ont tout de même une forte valeur travail et c’est peut-être un bien qu’ils se soucient des plus démunis, mais je crois que le mieux que l’on puisse donner à un humain c’est de lui donner une place dans la société en étant utile et rémunéré, et non en lui octroyant une dividende de la dette nationale pour qu’il consomme et qu’il se contente de son sort (i.e. qu’il ferme sa gueule).

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s