La symphonie de Lucie (2)

La lumière froide ne lui parvient d’aucune source identifiable. Lucie est éclairée par toutes les molécules du lieu collectivement, mais aucune ne saurait sortir du rang pour assumer son rôle.

« Y a quelqu’un ?

  • Ah, encore une nouvelle…, une voix également collective.

  • Êtes-vous donc anciennes ? »

Devant elle, quelques femmes, toutes nues, négligées comme elle par leur foufounette, que la Mort avait dû prendre par surprise en plein hiver, sous pareille lumière crue qui vous scrute sous tous les angles.

« Nous sommes les plus essentielles, bien ancrées ici par le fait. Toi, il faut que tu fasses tes preuves.

  • Mais où sommes-nous ?

  • Au lieu de poser des questions, va là-bas… »

Là-bas, il n’y a rien, ce qui constitue une limite à ici où il n’y a pas grand-chose, une limite toute naturelle à éprouver pour en savoir plus sur ce lieu. Lucie s’y dirige et, à partir d’une barrière invisible, elle pénètre le lieu par son exact opposé au lieu d’en sortir. Elle recule alors d’un pas et peut voir la moitié postérieure de son corps de l’autre côté, privée de sa partie antérieure à partir de la barrière invisible. Il n’y a pas à ergoter, se dit Lucie, ce lieu est un cylindre dont ne sort qu’en rentrant et elle s’empresse de partager sa jolie formule aux femmes essentielles :

« Pour toi en tout cas, et c’est ce qui va t’ancrer ici pour longtemps. Beaucoup d’autres sortent définitivement sitôt qu’elles tentent de sortir… Alors on ne les revoit plus, signe qu’elles ne sont que des relations secondaires. Toi, tu as fait tes preuves, tu es essentielle comme nous !

  • Je suis essentielle…

  • Oui, essentielle. Et maintenant tu as le choix : soit tu considéreras que le prix de ton essence est trop élevé et tu te morfondras, soit tu auras conscience de la chance qui t’est offerte car, au lieu de t’éjecter de ce lieu vers une deuxième mort comme ces relations secondaires, Il te donne l’occasion d’affiner à nos côtés ton style musical, de l’intérieur.

  • De l’intérieur ? »

Puis, après courte réflexion :

« Lui ? »

Cet article a été publié dans Saison 5 (2019-2020). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s