Sélection de tourments

Brouette et ses tourments de maman sont à un tournant. La peau morte au sourcil de son Pollito est un point d’eau qui s’échapperait à chaque pas que la soif commande. Elle mouille un doigt, l’applique au sourcil fin, néanmoins broussailleux, pour le harceler :

« Ce n’est pas vrai, seconde après seconde, toujours quelque chose dépasse chez toi !…

– M’en parle pas, tout m’échappe ! »

Ce « tout m’échappe ! » est un immense paquet chez Pollito, où se fourrent pêle-mêle la manie de son corps à s’extirper de la bienséance et les petits détails de la vie qui nouent le moindre débat intérieur en un tourment métaphysique. Porter ce gros paquet fait trembloter maladivement tous ses fondements à un point que le monde grince de toutes ses cordes en l’honneur de seule déesse Fatalité.

Le petit paquet de Brouette au contraire chante, outré des meilleures intentions, emmailloté par l’extrémité délicate de ses ongles. Elle vous le pose juste en face d’une promesse de bonheur et, à voir ces deux se frotter sans vergogne, s’en échappe à votre première impression un génie comme d’une lampe, puis un secret comme d’un autre Univers, enfin – et c’est plus remarquable ! – un simple son aigu de Brouette : « Mon Pollito… »

Dans la tête de Pollito, cela échappe autrement plus que tout le reste,

se réserve de fait toute la place dans son paquet pour le rendre plus leste.

Maintenant que Brouette peste, « Voilà maintenant que tout nous échappe… »,

Pollito veut que son doigt reste, qu’il frotte et agresse, même le râpe.

Cet article a été publié dans Saison 5 (2019-2020). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s