L’odeur

Résultat de recherche d'images pour  Toujours cette odeur âcre, elle dilate ses narines. Elle s’approche de lui, soulève un peu les draps, le hume. C’est différent là. L’odeur est plus chaude, ici c’est la forêt, la mousse, le bois de Oud. Elle respire son épaule, son torse, ses cheveux, ses doigts. Là c’est différent. Un peu d’elle s’est collé sous les ongles, elle se reconnaît, là c’est son sexe qui a laissé son empreinte olfactive.Elle respire et se rappelle de ces doigts là. Elle frissonne, s’éloigne un peu, l’odeur âcre ne vient pas du lit. Elle inspire dans plusieurs directions, s’approche de la porte. C’est là. A quatre pattes, elle colle sa joue au sol et respire sous la porte. C’est étrange qu’elle ne reconnaisse pas l’odeur de la bête. Quelque chose a changé. Ses yeux commencent à piquer, elle sent une larme se former et sa vue se brouille. Elle recule un peu, l’odeur est plus forte et la rattrape. Elle se racle la gorge, l’odeur est puissante. Elle la respire plus profondément, étonnée de cette envie soudaine d’être complètement pénétrée par cette épaisseur de l’air désagréable qui vient s’enrouler autour de ses narines, dilater ses poumons et la faire pleurer. Elle comprend que c’est l’odeur de la mort. Elle frissonne. Elle aime ce froid insidieux. La bête est morte peut-être, ou peut-être une femme, jeune, comme elle, ou plusieurs, à moitié dévorées ou en attente de l’être, entassées dans une malle. Ou un rat crevé dans la cuisine, juste un rat et rien d’autre. C’est ça, juste ça. Elle voit l’air qui s’épaissit lentement dans le bas de la porte, un brouillard léger qui s’installe. Il va se répandre c’est certain, et remplir la chambre. Une chambre froide, c’est ça. Elle aura de plus en plus de mal à respirer et il finira par apparaître, un spectre, une entité puante venue pour la hanter, pour la punir d’être venue là, pauvre gourde qui a trop bu hier, qui s’est excitée d’un rien, d’un anglais souriant et mystérieux. Du vide. Le brouillard prend la place. Elle ne rêve pas. Il pue la mort, véritablement, et ça la prend à la gorge, ça la serre de plus en plus. C’est ça, elle comprend que le spectre n’a pas de forme précise, il est le brouillard. Il opacifie ses pensées. Elle tremble. Respirer le moins possible serait préférable, mais c’est trop tard, il a déjà pénétré en elle. Ses poumons sont remplis de sa présence sombre et abjecte. Il s’enfonce de plus en plus, s’immisce dans son système veineux, atteint tous les organes irrigués par le sang vicié. Elle s’empoisonne, résiste par une longue apnée. C’est trop tard, trop tard. Son sang devient noir, épais, visqueux, il ralentit son flux, se fige. Elle sera obligée de respirer la mort. Le spectre a des pouvoirs qu’elle n’a pas, il l’a choisi elle et elle se soumet. Il aime pénétrer les salopes comme elle. Elle a peur. Elle regrette. Si elle survit à ça, son sexe n’aura plus jamais la même odeur, elle le sent. L’ait est vicié, son sang est vicié, sa peau est viciée, elle pue partout. Tous les hommes sentiront cette odeur de mort incrustée dans sa chair. Elle suintera entre ses jambes, elle coulera par ses yeux. Elle pleure, elle est obligée de respirer la mort. Ses yeux brûlent. Le spectre vient des enfers. Elle ne verra plus jamais comme avant, elle le sait. Ses paupières se déchirent, le brouillard se colle sur sa cornée en feu. Elle halète, elle a si peur.

F.P.

Cet article a été publié dans 01. L'Ankou de Robbe-Grillet, Saison 5 (2019-2020). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’odeur

  1. guidru dit :

    Guidru a trouvé « L’odeur » plutôt cool, bravo ! J’imagine que c’est à peu de choses près ce que tu as reçu comme message lorsque j’ai cliqué sur « J’aime ! ».
    En vérité, Guidru a trouvé ça sacrément bien et a préféré le préciser dans un commentaire.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s