Du mausolée interne de l’être.

Texte retenu parmi les 27 finalistes du concours e-crire au féminin 2016

Rébellion d’un corps marshmallow. Chamalows un jour, brique le lendemain. Coincé dedans. Au secours. J’entends mais ma bouche tire. Pas de geste. Pas de mot. Pas de son. Langue gonflée et flasque. A l’intérieur, emprisonnée. Ecriture. Douleur de la tentative échouée de reprendre le contrôle. Moi, lui et les autres. Jambe levée sans ordre. Pipi mais sans pouvoir. Enfermée dans un corps libre. Enfermée dans mon corps libre. Qui est il, moi l’étrangère.en dedans. Paupière ouverte. Noir dehors. Luminosité assassine dedans. Bouge. Sans. Endolorie. Mon corps me fouette. Mon corps me blesse. Frissons dans la tête. Je veux sortir sans mourir. Mon cerveau, c est moi ? mais mon corps qui est moi, m’entends-tu ? Ennemi ! Ecrire. Sans stylo. Tenir le crayon. Rébellion encore. Scalpel ouvre moi ! Délivrance peut… être… de cette tête ?  Qui est moi ? Pas mes avant-bras dont la peau ne peut être touchée. Pas mes doigts, sclérosés dans l’air. Pouce ami ou ennemi ? Collabo ? peut-être. Déchirez moi ! pour mon éclosion. Paralysée dans un lit à deux, vide. Horreur. Enfermée encore…. hurlement. Mon front, barreau opaque. Cuir chevelu missionné pour naître… qu’une caisse de résonance interne. Au secours. Corps inerte. Tout agité en dedans. Avant gout de la mort. Idiot celui qui n’a jamais envisage que le corps ne pouvait être un cercueil…! Dehors la vie. Âme victime d’un bourreau composé de cellules. Pieds ont pitié, peut. Etre. Non ! orteil rebelle de la rébellion. Merci ! Hurlement. Encore. Handicapé dit : « débile » pour les autres. Moi, lui, les autres. Dignité, peut-être. Indignité assurément. Corps révolté. Hémisphère. Nord. Droit. Ami. Ennemi. Dehors la vie. Quelle vie ? Incarcérée. Erreur judiciaire corporelle. Erreur judiciaire cellulaire. Erreur judiciaire. Erreur. Au secours. Arrachez. Forceps. Oui. Lobotomie. Merci ! Oxygène. Besoin d’air. Moi lui les autres. Moi lui sans les autres. Moi ? Moi ! Moi. mo. m. néant. Un corps. Vide. Fin. Un corps, les autres. Un corps. Un cercueil. Enfermé. Piégé à son tour. Soubresaut. Puni. Normalité de l’anormal. Autodestruction. Fatalité. Fatalité de l‘autodestruction. De l’autodérision… dérisoire… existence. Inexistence. Poussière. Peut-être ? Je va naître. Peut. Etre. Dans un corps ? Traumatisé. Brutalisé. Fuir. Je karmaïque ? Je fuir. Naître. Autres corps autres prisons ? Je va naître. Dans de l’immatériel ? Libre ? Espoir. Néant sans déchéance. Juste inexistence. Fatalité. Gouffre. Enfermée. Encore. Liberticide délivrance. Retour. Electro-choc liberticide. Enfermée. Encore. Moi, mon corps et les autres. Corps menotté. Moi.en dedans. Hurlement. Désenchantement. Moi ma révolte. Un corps gagnant. Autosatisfaction des autres. Vide en dedans. Quelque part. Peut. Etre. En attente. Autre quelque chose. Pour être libre. Peut-être. Autre lieu. Autre époque. Pas autre corps… Prison. Pitié.

Edwige IDYLLE

Cet article a été publié dans Saison 1 (2015-2016). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Du mausolée interne de l’être.

  1. granmocassin dit :

    Un texte très puissant, tant dans la forme que dans le fond. Très touché à le relire.

    Aimé par 1 personne

  2. edwigeidylle dit :

    merci…

    J'aime

  3. atelierlel dit :

    Il y a dans cette façon d’écrire-là quelque chose comme un style à creuser, à expérimenter, encore, encore et encore. Ce petit trou, y creuser… au fond, tu peux y trouver un trésor, peut-être. C’est pour des moments comme ça, aussi, que j’aime les ateliers d’écriture. Encore merci.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s